Mairie Lagord

Mairie Lagord

jeudi, 29 septembre 2022 09:28

OCTOBRE ROSE A LAGORD

OCTOBRE ROSE A LAGORD

Nous sommes tous concernés par la lutte contre le cancer du sein. Alors, comme chaque année, le CCAS de Lagord pilote plusieurs actions de sensibilisation dans le cadre d’Octobre Rose.

 

Tout a long du mois d’octobre, le Centre Communal d’Action Sociale de Lagord, avec la participation des agents municipaux et en partenariat avec des associations comme avec des organismes locaux, va animer notre territoire pour rappeler que les causes défendues par Octobre Rose (lutte contre le cancer du sein) doivent être l’affaire de tous.

Ainsi, à la mairie comme dans les quartiers de notre commune, aux fenêtres comme sur les candélabres, des décorations afficheront ostensiblement la couleur rose. Si l’organisation d’un mini-forum est programmée le mercredi 26 octobre, avec séance d’activité physique adaptée, de tennis, les interventions d’une socio-esthéticienne, d’une diététicienne et des stands d’informations générales à la clé, le film « Ma ma » avec Pénélope Cruz, sur le thème d’une mère courage atteinte d’un cancer du sein, sera projeté à la médiathèque le vendredi 21 à 20h (suivi d’un verre partagé)..

Comme l’année dernière, plusieurs « Marches Roses » seront prévues le dimanche matin :

  1. Dimanche 2 octobre : 9h00 - Départ : Place de la Mairie
  1. Dimanche 9 octobre : 9h00 - Départ : Parking de Lidl (organisé par le Comité de Quartier Vendôme la Vallée)
  1. Dimanche 16 octobre : 10h00 – Départ Boulangerie Le Pain Botty (organisé par le Comité de Quartier Le Lignon - La Descenderie)
  1. Dimanche 23 octobre : 10h30 – Départ Place des Merisiers (organisé par le Comité de quartier La Plouzière)
  1. Dimanche 30 octobre : 9h00 – Départ Kiosque les Echassiers

(Attention au changement d’heure : passage à l’heure d’hiver !)

lundi, 26 septembre 2022 11:52

CONSEIL ET QUESTIONS-REPONSES

CONSEIL MUNICIPAL ET QUESTIONS-REPONSES

Comme évoqué suite aux problèmes techniques qui nous ont empêchés de vous diffuser en direct la dernière séance du conseil municipal et la dernière session de questions-réponses ayant eu lieu le 21 septembre dernier, nous vous proposons de visionner la première via le lien suivant : https://youtu.be/BqMiQ3qqUzU.
Concernant la seconde, trouvez ci-dessous son contenu.

 

SESSION DES QUESTIONS-REPONSES DU 21/09/2022

                       

Bonjour, pourquoi l'agenda municipal sur le site de la mairie est-il toujours vierge ?         

Léo Poiroux, Conseiller délégué en charge du développement numérique au sein de la collectivité : Nous travaillons actuellement à la mise en place d’un outil d’agenda complet.

Le site internet de la Mairie sera mis à jour dans les prochaines semaines.

           

Pourquoi les réponses orales, aux questions écrites des Lagordais, ne sont-elles pas annexées au procès-verbal du conseil municipal, durant lequel elles ont été posées. Ceci dans le strict respect du parallélisme des formes ?

Bruno Martin, Premier adjoint en charge de la démocratie participative, de la citoyenneté, de la communication et des ressources humaines : Les questions orales posées avant le conseil municipal ne peuvent être intégrées au procès-verbal parce la séance des questions se déroule en dehors du cadre réglementaire du conseil municipal. Il en est de même pour les questions posées par le public à la clôture du Conseil municipal.

Concernant les réponses aux questions posées avant le conseil municipal, il est possible de les écouter ou les réécouter sur la chaine youtube de la mairie de Lagord (hors problème technique bien sûr !).

           

           

Pourquoi avoir opté pour des arbres fruitiers lors de l'opération 3 pour 1 ?

Anne-Laure Grivot, Deuxième adjointe en charge de la transition écologique et de l’adaptation de la commune aux objectifs « La Rochelle Territoire Zéro Carbone »

Durant l’automne 2021, suite au diagnostic réalisé par le bureau d’étude Oréade-Breche, nous avons dû abattre 20 arbres d’ornement, à différents endroits de la commune, que nous avons remplacé par 53 autres arbres, dont 32 fruitiers et 21 arbres d’ornement. 7 autres arbres fruitiers doivent être plantés cette année, afin de respecter la décision de la commune de « 1 arbre abattu pour 3 arbres replantés ».

Nous avons tenu à planter des arbres fruitiers à Lagord, car nous pensons qu’il est très important d’inclure de plus en plus la notion de nature nourricière dans nos villes.

Concevoir un milieu nourricier en zone urbaine, c’est permettre à l’habitant de construire et de consolider un lien d’échange et de sociabilité avec ses enfants, ses voisins, sur ses comportements et ses réflexions par rapport à son alimentation générale avec lui-même et les autres.

Certains espaces verts ainsi agrémentés de fruitiers peuvent devenir initiateur et indicateurs de qualité de vie.

Concernant les espèces et variétés de fruitiers et d’arbres ornementaux, ainsi que leurs emplacements, voici un récapitulatif général :

  • • PARC CHARIER 
  • • 13 arbres d’ornement plantés : 2 Frênes communs. 2 érables de Montpellier. 2 poiriers d’ornement. 2 charmes fastigiés. 3 érables sycomores. 2 sophoras.
  • • 9 arbres fruitiers plantés : 1 cerisier Burlat. 2 cerisiers Bigarreaux. 2 cerisiers Cœur de Pigeons. 2 pruniers Mirabelle. 2 pommiers. 
  • • LOTISSEMENT « PRIMO ACCESS » : 8 arbres fruitiers plantés : 2 pruniers Mirabelle. 2 cerisiers Bigarreaux. 2 cerisiers Burlat. 2 pommiers.
  • • ESPACE VERT POSTE : 5 arbres fruitiers plantés : 3 cerisiers Burlat. 2 pommiers.
  • • PARC DE L’EGLISE :
  • • 8 arbres d’ornement plantés : 2 frênes. 2 érables de Montpellier. 2 tilleuls petites feuilles. 2 tilleuls argentés.
  • • 10 arbres fruitiers plantés : 4 amandiers. 2 pommiers. 2 cerisiers Cœur de Pigeons.1 cerisier Bigarreaux. 1 prunier Mirabelle.

A noter, plusieurs initiatives locales qui s’intègrent totalement dans cette démarche de lien social autour de la nature nourricière :

⁃ Le comité de quartier du Lignon, qui a créé un groupe pour réaliser collectivement des confitures,

⁃ L’association « Aux arbres citoyens » constitué de bénévoles qui viennent ramasser les surplus de fruits chez les particuliers ou les structures qui le souhaitent. A la fin de la cueillette, les fruits sont partagés entre les cueilleurs bénévoles, les propriétaires et des associations locales d’aide alimentaire (comme par exemple la Banque Alimentaire).

           

Pourquoi avoir choisi un revêtement gravillonné dans la rue des cigognes, qui augmente encore davantage les nuisances sonores générées par la circulation ?

Philippe Guignouard, Septième adjoint en charge de la voirie, des espaces verts, des bâtiments communaux et du cimetière : Tout d’abord, je tiens à préciser qu’il ne s’agit pas d’un revêtement gravillonné mais d’un béton désactivé.

Ce choix a été guidé par la volonté de marquer visuellement la délimitation de la zone de rencontre, allant des trottoirs à la chaussée. L’espace entier est prioritairement piéton et la vitesse est limitée à 20 km/h.

Concernant les nuisances sonores, le bruit généré par un véhicule circulant sur une chaussée est issu de 3 sources : le bruit du moteur et de son échappement, le bruit du contact pneumatiques/chaussée et le bruit aéraulique.

Pour des vitesses supérieures à 90 km/h, c’est le bruit aéraulique qui est prépondérant.

Pour des vitesses comprises entre 50 et 90 km/h, c’est le bruit du contact pneumatiques/chaussée qui est prépondérant.

Et pour des vitesses inférieures à 50 km/h, c’est le bruit du moteur qui est prépondérant.

Des études expérimentales ont montré que le niveau sonore au passage d’un véhicule circulant à 30 km/h sur un béton désactivé augmente en moyenne de 1,5 dB(A) par rapport à un enrobé noir classique. On a tous constaté ce phénomène d’augmentation sonore en circulant avenue de Oiseaux de Mer entre le square des Sarcelles et le square des Courlis lorsqu’on passe d’un enrobé classique sur la chaussée aux carrefours en béton désactivé.

Par ailleurs, on sait que le bruit du contact pneumatiques/chaussée diminue en 20 fois le log de la vitesse. Traduction : le fait de passer de 30 km/h à 20 km/h permet de diminuer le bruit de 3,5 dB(A).

En estimant une augmentation de 1 dB(A) en roulant à 20 km/h sur le béton désactivé, le niveau sonore étant diminué de 3,5 dB(A) (vitesse plus faible), finalement, on baisse le niveau moyen global de 2,5 dB(A). Pour information, une diminution de 3 dB(A) correspond à 2 fois moins de bruit…

Donc un véhicule roulant à 20 km/h rue des Cigognes fera moins de bruit que le même véhicule circulant à 30 km/h sur un enrobé classique neuf.

           

           

Modalités d'évaluation des "points de rencontres"" (qui évalue, comment et quand)

Philippe Guignouard, Septième adjoint en charge de la voirie, des espaces verts, des bâtiments communaux et du cimetière

Je suppose qu’il s’agit des Zones de Rencontre et non des Points de Rencontres.

Vous avez remarqué la mise en place de 2 expérimentations de Zones de Rencontre située l’une au centre bourg et l’autre au centre commercial des Oiseaux de Mer.

La Zone de Rencontre des Oiseaux de Mer existe depuis plusieurs années, mais elle a mal été comprise et/ou intégrée par les usagers de la voiture.

Nous avons donc souhaité marquer les entrées et sorties de ces zones de rencontre par la mise en place d’écluses par plots souples, dans la mesure du possible.

Ces écluses ont été mises en place au début de l’été.

Depuis, les équipes techniques municipales observent et vérifient sur site le bon fonctionnement des écluses.

Nous recueillons et analysons les observations des usagers.

Ainsi, nous étudions des solutions alternatives à la localisation de l’écluse située côté rue des Cigognes. Ce carrefour est très complexe avec une priorité à droite, une priorité à la sortie de zone, un stop à la sortie du parking du centre commercial et des places de stationnement.

Je pense avoir trouvé la solution, mais je ne le vous la dévoilerai pas ce soir…

C’est donc une expérimentation mise en place par les équipes techniques de la commune, à la demande des élus.

Les évaluations sont faites par les techniciens à l’appui des observations sur le terrain et des remarques faites par les usagers.

Les modifications éventuelles sont proposées par les techniciens et validées par les élus.

La durée de l’expérimentation est de l’ordre de 6 à 8 mois.

Dans le dernier 1/3 temps de l’expérimentation, une réunion publique sera organisée pour présenter l’avancement des projets et recueillir les observations des riverains et des usagers.

Le projet définitif sera présenté et installé au printemps 2023.

                       

La rentrée s'achève avec 24 petits écoliers de moyenne section logés en algéco, à  l'accès dangereux (pas de plan incliné mais une marche, haute, pour des enfants de cet âge), sans sas d'accueil, éclairé aux néons toute la journée, sans sanitaires, sans espace de repos avec de petits matelas posés à  même le sol...la liste est longue ! alors que l'ouverture d'une 8ème classe ait été évoquée, dit-on dans l'actuel périscolaire... comment et pourquoi nos enfants se retrouvent-ils ""mis en boite"" alors qu'une solution dans du ""dur"" existe ? l'ouverture de la 8ème classe n'ayant pas été autorisée. je vous remercie par avance pour l'intérêt porté aux enfants, parents et personnels de cette classe de moyenne section de l'école du Treuil des Filles. 

Gérard Bacles, Conseiller délégué en charge des affaires scolaires : Je rappelle le contexte de la création de ce modulaire.

Il y a un an environ, suite à l’évolution démographique de Lagord, nous avons réalisé une étude sociologue et démographique afin d’étudier l’accroissement du nombre d’élèves sur l’école maternelle et élémentaire sur une période 10 ans.

J’ai présenté les grandes lignes de l’étude dans les différents conseils d’école mais aussi par le bureau d’études en charge de l’aide à maîtrise d’ouvrage le 4 mai en réunion publique, réunion publique qui sera suivie d’autres comme je l’ai dit en conseil d’écoles.

Les conclusions de l’étude sont les suivantes (sur une période de 10 ans) :

-2 classes maternelles de plus soient 8 classes au total et modification des salles de sieste,

-4 classes de plus en élémentaire soient 16 classes,

-agrandissement de la cantine scolaire.

Le tout en respectant, et même en allant plus loin que les normes environnementales actuelles, et donc en étant en phase avec la démarche de la Rochelle Zéro Carbone en 2040.

Donc, suivant ces résultats, nous avons anticipé en installant un modulaire dans l’école maternelle. En effet, la construction en dur est plus longue et nécessite une étude dans l’ensemble « école maternelle et élémentaire ».

Cette étude est en cours actuellement.

Je reprends la question :

D’abord sachez que ce modulaire a fait l’objet d’un contrôle par la commission de sécurité.

Dans sa conclusion, il n’y a pas eu de recommandations ou modifications à apporter. Dernièrement une autre visite a eu lieu avec vérification des alarmes qui ont donné satisfaction.

Accès dangereux dites-vous :

L’entrée des élèves se fait par un plan incliné doux sans danger particulier, celle-ci étant protégé de part et d’autre par une rambarde pour éviter les chutes.

Pour aller aux toilettes, à environ 15 m dans le couloir adjacent, il y a une sortie sur une distance de deux mètres pour rentrer dans l’école. Nous sommes en train d’étudier une protection pour éviter que les petits soient mouillés lors des jours de pluie mais aussi pour faciliter le travail des atsems.

Sur cette sortie, il y a effectivement une deux marches qui n’ont pas fait l’objet de remarques de la commission sécurité, ni d’ailleurs des professeurs des écoles avec lesquelles j’ai discuté.

Quant à mettre les élèves dans une classe en dur, je rappelle que nous avons dû faire une demande d’agrément auprès de la PMI pour passer les effectifs de 56 à 70 et que la PMI n’était sans doute pas favorable à utiliser un modulaire pour le périscolaire.

Quant à utiliser la salle de motricité, la directrice s’y oppose à juste titre car cette salle est très bien pour la découverte de la motricité de nos jeunes enfants.

Enfin, ce modulaire est équipé avec du matériel moderne, avec des couleurs vives, agréables, doté d’une climatisation et a une surface d’environ 70 m2, donc tout à fait conforme réglementairement.

Bien que vous ayez bien fait de poser cette question, je vous rappelle que je suis à votre disposition pour répondre à vos questions sur place comme je l’ai fait dernièrement pour des questions sur la cantine notamment.

           

Serait-il possible de rappeler à l’ensemble de la population les règles concernant la présence des containers de poubelles sur les trottoirs, cela pour éviter d'avoir des containers qui stationnent 24 voire 48 heures sur les trottoirs, quand ce n'est pas parfois toute une semaine ?

Philippe Guignouard, Septième adjoint en charge de la voirie, des espaces verts, des bâtiments communaux et du cimetière

C’est une excellente question. Il est toujours bon de rappeler quelques bons usages.

En effet, il y a des règles à suivre quant à l’utilisation des containers d’ordures ménagères (couvercle bleu) et recyclages (couvercle jaune).

Sur la commune de Lagord, la collecte des containers des habitants est assurée par la CDA le vendredi matin entre 7h et 13h pour les bacs jaunes, et le samedi matin entre 7h et 13h pour les bacs bleus.

Il est demandé aux habitants de déposer devant leur habitation les bacs sur le domaine public quelques heures avant la collecte et de rentrer leur bac dans leur propriété quelques heures après la collecte.

Il est toléré de déposer sur le domaine public les bacs la veille au soir, après 19h. Ils devront être retirés du domaine public le soir du ramassage, soit le vendredi pour les bacs jaunes et le samedi pour les bacs bleus, avant 19h.

En dehors de ces tolérances, la Police Municipale a le pouvoir de verbalisation par une amende de 35 €.

Le bac doit être présenté le couvercle fermé et la poignée vers la voirie. Interdit de déposer des sacs en dehors du bac.

Les bacs sont la propriété de la CDA. Vous en êtes responsable et vous devez les entretenir par un lavage et une désinfection régulière.

Pour plus d’information : https://intersites.agglo-larochelle.fr/plan-dechets/files/collecte-dechet-cda.pdf

           

Quelles dispositions sont prises, ou vont être prises dans de brefs délais, pour économiser les consommations énergétiques de toutes sortes ? Merci.  

Anne-Laure Grivot, Deuxième adjointe en charge de la transition écologique et de l’adaptation de la commune aux objectifs « La Rochelle Territoire Zéro Carbone »

  • • L’éclairage public est déjà éteint la nuit de minuit à 6h, et nous avons engagé des investissements pour le passage en leds. A ce jour, 60% du parc est équipé pour un budget de 40 000€ annuel environ.
  • • Nous équipons également tous les bâtiments communaux en led avec un investissement cette année d’environ 8 000€. Cet effort se poursuivra bien sûr.
  • • Nous avons également retravaillé sur les périodes de chauffe avec la mise en place d’une nouvelle programmation qui tient compte plus finement de l’occupation des locaux. Une température de 20°C est programmée pour les écoles et locaux de bureaux, 19°C pour les salles associatives. Une mise en réduit est faite dans les périodes non occupées et vacances scolaires.
  • • A noter qu’une démarche de réflexion collective s’est engagée avec Cap Aunis et le Tennis Club pour un transfert progressif des charges énergétiques (jusqu’à maintenant prises en charge par la commune). Ce qui implique aussi une sensibilisation plus importante des usagers sur l’importance de réduire ses consommations. Par exemple, l’espace squash ne sera plus chauffé dès cet hiver.
  • • Les travaux de rénovation énergétique s’engagent dans le cadre du projet sur le groupe scolaire ; ce qui fait un certain nombre de bâtiments en une seule opération (2 écoles, restaurant scolaire, crèche, centre socioculturel, guichet unique mairie).

André Turcot, Troisième adjoint en charge des finances, de la commande publique et des zones commerciales Fief Rose, Greffières, Atlantech : La recherche de la sobriété énergétique, évoquée par Anne-Laure Grivot, va évidemment nous permettre de faire des économies.

L'enjeu est considérable devant l'envolée des prix de l'électricité et du gaz, alors que les collectivités ne sont protégées par aucun bouclier tarifaire. Actuellement, hors charges de personnel, l'énergie représente déjà 15% de nos dépenses. Si on ne réduit pas notre consommation, le budget énergie pourrait être multiplié par deux, voire par trois. Il faut donc agir à la fois sur les économies mais aussi sur l'efficacité. Cela suppose, au-delà de l'exemplarité de la démarche sur l'école, de procéder à la rénovation thermique des bâtiments thermiques de la commune pour lesquels un audit est engagé. La possibilité de recours aux énergies renouvelables (boucle énergétique, photovoltaïque) devrait également être examinée. Enfin, il faut construire un budget « vert » : cela signifie de regarder l'ensemble des investissements de la commune sous le prisme environnemental comme on le fait pour l'école.

lundi, 12 septembre 2022 10:27

LE TEMPS DE LA RENTREE

LE TEMPS DE LA RENTREE

Chères Lagordaises,

Chers Lagordais,

Du côté de l’aire de jeux de la rue de l’Ebeaupin, de la placette des Sorbiers comme du boulodrome situé derrière la rue des Charmes, cet automne qui commence va être synonyme de changements. Ainsi, suivant les projets établis par les habitants de ces quartiers et retenus dans le cadre du budget participatif 2022, le premier mis en place pour notre commune, une mini-forêt va grandir, un nouvel espace de repos va voir le jour et deux terrains dignes de ce nom vont bientôt attirer les amateurs de pétanque. Reconduit pour 2023, ce principe de co-réalisation entre vous, Lagordais, et votre municipalité, va à nouveau permettre de voir germer l’an prochain de nouvelles très bonnes idées.

Afin de toujours mieux conjuguer nos énergies, nous avons également mis en place un calendrier de permanences. Ces rencontres entre les élus et les résidents d’un même quartier, nous les voulons riches d’échanges constructifs afin que chacun d’entre nous puisse avoir un cadre de vie le plus agréable possible. En ce sens, nous avons décidé, en concertation avec la Police nationale, notre Police municipale et plusieurs représentants de la population locale, de faire de la participation citoyenne un élément important de la sécurité et de la quiétude de tous les Lagordais. Comment pouvez-vous contribuer à cette action solidaire ? Pour cela, je vous propose de lire le prochain magazine municipal qui vous sera distribué entre les 26 et 30 septembre…En lisant les pages qui précédent cet article, vous en saurez aussi plus sur le prochain recensement de notre population, sur les zones de rencontre, sur vos « droits et devoirs » concernant le trottoir en face de chez vous, sur nos jardins partagés, sur notre ambition pour la jeunesse lagordaise…

Après vous avoir retrouvé à l’occasion de notre forum des associations ou avoir fait votre connaissance lors de l’accueil des nouveaux arrivants, j’espère que vous avez pu profiter de cette pause estivale pour refaire le plein d’énergie avant d’aborder cette fin d’année.

Prenez bien soin de vous et de ceux qui vous entourent.

Antoine Grau,

Maire de Lagord,

1er vice-Président de la CdA de La Rochelle

lundi, 12 septembre 2022 10:25

CONSEIL MUNICIPAL

PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL LE 21 SEPTEMBRE

La prochaine séance publique du conseil municipal de Lagord aura lieu MERCREDI 21 SEPTEMBRE, à partir de 19h30, à la médiathèque municipale (1 rue des Arts). Avant cela, de 18h30 à 19h, les élus répondront à plusieurs questions que vous pouvez encore leur poser via le site internet www.lagord.fr. L’ensemble de ces débats sera retransis en direct sur la chaîne Youtube de la mairie.

mardi, 30 août 2022 08:12

BUDGET PARTICIPATIF

C’EST PARTI POUR LE 2ème BUDGET PARTICIPATIF !

Après le premier budget participatif de Lagord ayant permis à trois projets d’aménagement, actuellement en cours de réalisation, d’être retenus, le budget participatif 2022 est lancé. Ainsi, à partir du 5 septembre et jusqu’au 14 octobre prochains, vous pourrez déposer votre dossier de candidature. D’ici là, place à vos idées ! Plus d’informations sur https://www.lagord.fr/vie-municipale/budget-participatif-projets

mercredi, 24 août 2022 10:23

FORUM DES ASSOCIATIONS

BIENTOT LE FORUM DES ASSOCIATIONS...
Rencontres, démonstrations, ateliers, tables rondes, jeux pour enfants : il y en aura pour tous les goûts, tous les âges et toutes les envies au Forum des Associations qui se tiendra, comme chaque année, au cœur du parc Charier.
Ainsi, SAMEDI10 SEPTEMBRE, entre 14h et 18h, il sera possible de découvrir la richesse d’activités proposée par le monde associatif local.
mardi, 02 août 2022 09:16

BALADE CITOYENNE

27 AOUT - BALADE CITOYENNE D’AVANT VISITE
Organisées régulièrement par la municipalité de Lagord et destinées à sensibiliser au respect de notre cadre de vie, les balades citoyennes dédiées au nettoyage de l’espace public réunissent des habitants de tout âge. Avant la rentrée scolaire, jeunes et aînés de notre commune vont contribuer à faire notre ville plus propre en aidant élus et bénévoles à ramasser les déchets pendant une heure sur le parcours que les membres du jury du concours des Villes et Villages Fleuris doivent emprunter quelques jours. Le départ est fixé square des Echassiers (zone commerciale des Oiseaux de Mer) à 11 heures SAMEDI PROCHAIN 27 AOUT. Venez nombreux !
mardi, 02 août 2022 09:11

CINE PIQUE-NIQUE

10 JOURS SANS MAMAN AU CINE PIQUE-NIQUE LE 26 AOUT

Après Les Troll 2 diffusé à la médiathèque le 6 juillet dernier, 10 jours sans maman sera projeté dans la salle Charier VENDREDI 26 AOUT à 20 heures. Avant cela, sur les pelouses du parc homonyme, des tables, des bancs, des chaises, des chiliennes et pleins de jeux attendront les familles et les amateurs de pique-nique (n’oubliez pas d’apporter vos paniers-repa

jeudi, 21 juillet 2022 15:08

RESTRICTION D'EAU

LA SITUATION HYDROLOGIQUE IMPOSE DE NOUVELLES RESTRICTIONS DES USAGES DE L’EAU EN CHARENTE-MARITIME

La situation hydrologique en Charente-Maritime, caractérisée par une absence de recharge hivernale des nappes et des niveaux bas atteints dès le début du printemps, continue de se détériorer. Les conditions météorologiques récentes, avec deux périodes de canicule intenses, se traduisent par la poursuite de la baisse du niveau des nappes et des cours d’eau, certains atteignant les minimas jamais observés.

Alors que la période d’étiage vient de débuter, cela justifie la nécessité de limiter les usages de l’eau pour préserver au maximum la ressource pour ses usages prioritaires. Compte tenu des conditions météorologiques, de l’évolution de la situation hydrologique et du passage de plusieurs seuils réglementaires, le Préfet de la Charente-Maritime a pris aujourd’hui de nouvelles mesures de limitation, entraînant un durcissement des mesures de restriction, aussi bien pour l’irrigation que pour les autres usages.

S’agissant de l’irrigation, les mesures sont en vigueur depuis le mercredi 20 juillet 08 heures et ont été décidées conformément aux arrêtés cadre interdépartementaux en vigueur délimitant les zones d’alerte et définissant les mesures de limitation ou de suspension provisoires des usages de l'eau et assorties de mesures préventives. Les mesures de limitation concernant les autres usages ont été décidées après concertation de l’ensemble des acteurs lors de la cellule de vigilance sécheresse qui s’est tenue ce jour.

Elles viennent renforcer celles déjà en vigueur depuis le 16 mai et s’appliqueront à compter du jeudi 21 juillet à 08 heures. Elles concernent des usages de l'eau pour les professionnels, collectivités et particuliers et sont applicables sur tout le département. Parmi les restrictions renforcées, l’arrosage des pelouses et le fonctionnement des douches de plage sont désormais interdits. La précocité et l’intensité de la sécheresse que connaît le département doivent conduire à la plus grande prudence, au respect scrupuleux des mesures réglementaires et inviter chacun d’entre nous à faire preuve d’esprit de responsabilité afin de ne pas aggraver les tensions sur la production d’eau potable.

 

RESTRICTIONS A COMPTER DU JEUDI 21 JUILLET 2022, 08 heures :

Arrosage des pelouses > Interdiction

Arrosage des massifs fleuris > Interdit entre 08 h et 20 h

Arrosage des jardins potagers > Interdit entre 08 h et 20 h

Arrosage des espaces verts > Interdiction sauf plantations (arbres et arbustes plantés en pleine terre depuis moins de 1 an avec restriction d’horaire)

Remplissage et vidange de piscines et spas privées (de plus d’1m3 ) > Interdiction de remplissage sauf remise à niveau et premier remplissage si le chantier avait débuté avant les premières restrictions

Piscines ouvertes au public > Pas de limitation

Alimentation en eau potable (usages prioritaires : santé, salubrité, sécurité civile) > Pas de limitation sauf arrêté municipal spécifique

Lavage de véhicules et engins nautiques par des professionnels Interdiction sauf avec du matériel haute pression ou avec un système équipé d'un système de recyclage de l'eau Lavage de véhicules et engins nautiques chez les particuliers > Interdit à titre privé à domicile et en tous lieux (en application de l’article L 1331-10 du Code de la santé publique) Nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées > Interdit sauf si réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel

l’alimentation des fontaines publiques et privées en circuit ouvert est interdite, dans la mesure où cela est techniquement possible

Douches de plage >  Interdit

Arrosage des terrains de sport >  Interdit entre 08h et 20h

Arrosage des golfs (Conformément à l’accord cadre golf et environnement 2019- 2024) > Interdiction d’arroser les terrains de golf de 8 h à 20 h de façon à diminuer la consommation d’eau sur le volume hebdomadaire de 15 à 30 %.

Page 1 sur 35